LA MARCHE DE LA FOI

Suite de l'APPEL d'ABRAHAM



   

Vous trouvez probablement assez bizarre de parler de "  L'Évangile selon Abraham " et vous êtes plus familiers avec l'Evangile selon Matthieu ou selon  Jean !!

Mais lisez avec moi dans l'Épître aux Galates, chapitre 3 et verset 8 :

 

 Or l'Écriture,

            prévoyant que Dieu justifierait les nations

sur le principe de la foi,

            a d'avance annoncé la Bonne Nouvelle à Abraham : 

 " En toi, toutes les nations seront bénies !"

 

L'Évangile ou Bonne Nouvelle a donc été annoncée à Abraham bien avant la Venue de Jésus-Christ et il L'a reçue, il L'a crue...


   

Un jour, Abram  (il ne s'appelle pas encore Abraham...)  entend l'Appel de Dieu :


 " Quitte ton pays… 

            Quitte ta parenté…

                Quitte la Maison de ton père ! 

           Et va dans le pays que Je te montrerai !  "


Vous êtes d'accord avec moi : On ne peut entrer dans quelque chose que si on est sorti d'autre chose.
Dieu l'appelle à sortir…  Et Dieu l'appelle ensuite à entrer !

Abram obéit et quitte donc Charan et toute sa famille pour ce fameux Pays de la Promesse que Dieu s'est engagé à lui montrer : Il ne sait pas du tout où il va !   Cf. Hébreux 11, 8 et suivants.




Dieu s'engage donc à :

      1. ce qu'Abram devienne une grande nation ! Nous avons là, la Semence

    2. lui montrer ce fameux Pays de la Promesse ! Nous avons ici le principe du Pays


    3. le Bénir  ( le mot hébreu veut dire rendre fécond, productif…) Il aura une  réputation.


    4. le faire devenir une Bénédiction pour les autres… Nous avons le principe de l'Héritage.


Nous avons une Image  de l'Évangile ou Bonne Nouvelle :

- la Semence - Christ,

- le Pays - le Royaume des Cieux,

- l'Héritage - nous sommes co-hériters avec Christ.



Savez-vous que le Seigneur a "caché" dans l'Ancien Testament des Vérités qui ne sont révélées que dans le Nouveau Testament ? 1 Corinthiens 10, 11



Notre responsabilité  est :

- de sortir de notre pays,
- de sortir de notre parenté,
- de sortir de la Maison de notre père

pour entrer dans le Pays de la Promesse où Dieu, par son Saint-Esprit va nous conduire…


Vous saisissez mieux maintenant ?


1. Sortir de notre Pays  

Le Pays, c'est tout simplement quitter définitivement le Royaume des Ténèbres.


2. Sortir de notre parenté 

Notre Parenté, c'est la confiance qui est placée en autre chose  qu'en Dieu seul,
Ce sont les Œuvres de Chair dans lesquelles nous nous confions.



3. Quitter la maison de notre père

Notre vieille nature adamique, que nous avons hérité de notre père Adam, doit mourir pour que vive la nouvelle Vie (Zoe) qui vient de Dieu !

 

 

Nous avons fini le récapitulatif de la dernière étude.
Nous allons poursuivre maintenant !


Vous êtes prêts ?



      ...Or l'Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les nations

sur le principe de la foi

a d'avance annoncé la Bonne Nouvelle à Abraham :

" En toi, toutes les nations seront bénies !"

Épître aux Galates 5, 8

 

...sur le principe de la Foi !

La Foi n'est pas la croyance, sinon les démons auraient la Foi...  puisqu'ils croient que Dieu est et qu'ils tremblent...

 

 

  • Qu'est-ce que la Foi ?

 

Elle s'apparente à la croyance mais la dépasse : c'est une adhésion, une adhérence de notre esprit, de notre être intérieur à la Vérité de Dieu.

Nous savons ainsi que une Chose est vraie, même si elle ne nous paraît pas telle...

Nous savons que cette Chose est la Vérité - même si pour l'instant, elle n'est pas " réalité " dans le concret de notre vie.

Ce n'est pas une utopie ni un rêve, ni une élucubration de mon intelligence, ni une fausse pensée ou une illusion : je sais que la Chose est réelle dans ma vie !


Quand vous êtes venus au Seigneur pour la première fois, vous saviez intimement que quelque chose venait de se passer - même si vous étiez incapable de mettre en mots cet évènement. C'est tout simplement cela, la Foi ! Vous savez que cela est réel et vrai.


La Bible dit en Hébreux 11, 1 que :

   "  ...la Foi est la certitude des choses que l'on espère
 et la démonstration de celles qu'on ne voit pas. "

N'est-ce pas ?




Abram obéit PAR LA FOI.



Il avait la certitude intérieure de ce qu'il espérait et il voyait dans l'Invisible cette Réalité en Dieu.

En quelque sorte, la Réalité de Dieu coïncidait avec sa propre réalité humaine. C'est cela que Dieu recherche dans nos vies, la FOI !


Croire l'incroyable, obéir sans pouvoir s'appuyer sur des faits tangibles mais seulement sur la simple Parole de Dieu, sur ce qu'Il dit même si ma tête me dit que c'est complètement fou...


  • La Foi, c'est entrer dans la " Folie de Dieu " qui est SAGESSE de Dieu !

Notre Intelligence ne peut pas se soumettre, car elle est rationnelle, logique : ce que je vois, je le crois réel !!

Notre intelligence, nos pensées et nos émotions font partie de la personne immatérielle impalpable au sens propre, de l'âme vivante que je suis, par opposition au corps physique que je peux toucher.

Pour marcher par la Foi, je dois faire taire mon intelligence qui va freiner et me dire que c'est de la folie...

...mais je vais saisir avec mon esprit (nous sommes bien d'accord, pas avec l'âme !) la Réalité Invisible et avoir la certitude de son Existence et de la Présence de Dieu.



  • N'oublions pas que notre esprit est le Trône du Saint-Esprit et que seulement les Choses de même nature peuvent communiquer entre eux.

  Dieu est Esprit et il faut que ceux qui L'adorent,

(c'est-à-dire, Le fasse Seigneur dans leur vie)

L'adorent en Esprit et en Vérité...

 


Je vais avoir en moi-même la certitude de cette Réalité et Vérité...

...et d'autres, ayant la même Foi, confirmeront que je ne suis pas dans une illusion.

C'est la raison pour laquelle, Dieu nous a mis dans Sa Famille et nous avons besoin de nos frères et soeurs pour grandir en Lui.

 




L'Évangile prêché habituellement insiste pour que " le nouveau converti se joigne à une dénomination, viennent aux réunions avec assiduité, paye sa dîme régulièrement et respecte les règles et coutumes de ce groupe particulier ".

Ainsi, celui qui est sauvé par Grâce et par la Foi dans l'Espérance... est maintenant appelé à se soumettre aux lois de l'église pour garder son salut ! Combien cela devient fatiguant et contraignant !!

Ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit...

Je le répète, Dieu nous a mis dans Sa Famille et nous avons besoin de nos frères et soeurs pour grandir en Lui !

Nous sommes appelés à la Liberté en Jésus-Christ - ce qui ne veut surtout pas dire la fausse liberté d'agir à ma guise et dans l'indépendance du Corps de Christ...   

La Liberté en Jésus-Christ, c'est devenir  " esclave " de Jésus, c'est-à-dire, accomplir Sa Volonté, la Sienne et non  plus la mienne !

 


L'Apôtre Paul s'est écrié en son temps dans l'épître aux Galates, au chapitre 3 :


   Je voudrais seulement apprendre ceci de vous :

- Avez-vous reçu l'Esprit

sur le principe des oeuvres de loi

ou de l'ouïe de la foi ?

- Êtes-vous si insensés ?

- Ayant commencé par l'Esprit, 

achèveriez-vous maintenant par la chair ? "

 

 

Regardons de nouveau le " modèle " de l'Ancien Testament :


Qu'a fait Abram quand il a entendu la Bonne Nouvelle de la Grâce et la Vérité ?

Il eût la Foi que ce que Dieu venait de lui dire, Il allait l'accomplir sans faillir !

Il n'a pas tardé pour laisser son pays - la région de Babylone qui veut dire confusion.

L'homme de Foi a oublié le raisonnement de son intelligence humaine pour apprendre à se laisser conduire par l'Esprit afin d'entrer dans le Pays promis, cette Réalité du Royaume spirituel qui s'offre à tout croyant.


    Par la Foi, Abraham, étant appelé,

obéit pour s'en aller au lieu qu'il devait recevoir pour héritage ;

et il s'en alla,

ne sachant où il allait...

 

 


Abram marchait par la Foi... Il l'a apprise en sortant...

Nous ne pouvons pas apprendre la Marche par la Foi dans " Babylone " parce que nous sommes enseignés à suivre l'homme, pas le Saint-Esprit...

 

  • Nous démarrons dans notre Marche chrétienne par un Pas de Foi :

Allons-nous comme les Galates " être ensorcelés " et marcher selon le vieux principe de Babylone, la vue et les raisonnements et la dépendance de guides humains ?

Pour le premier pas de Foi, nous avons cru ce qui nous était annoncé et dans la Foi nous avons  " sauté dans le vide " sachant au fond de nous que Dieu nous accueillait dans Ses Bras.

Pourquoi pour le Pas suivant, changeons-nous de facon de faire et retournons-nous à Babylone, chercher des guides ?

Comme Abram nous sortons sans savoir où nous allons, mais nous savons cependant que, ce que Dieu a promis, Il nous le montrera !


  • Le Saint Esprit nous est donné pour nous conduire dans toute la Vérité :

C'est la Vérité qui nous affranchira.... Notre Marche chrétienne sur la terre est une Marche par la FOI exclusivement, car sans la Foi nous ne pouvons plaire à Dieu !


Nous sommes assurés d'un Guide fidèle qui ne  peut nous trahir et nous fera avancer dans le PAYS pour jouir de notre Héritage, car nous sommes devenus la Semence de Dieu en Jésus-Christ.


Le troisième point que je voudrais aborder avec vous ce soir, c'est celui-ci : l'Évangile qui a été annoncé autrefois à Abraham, c'était l'entrée dans le Pays de son vivant sur la terre.


Vous entendez ??
De son vivant !


C'était pour " l'aujourd'hui ", pour le présent - car la dimension " temps " n'existe pas dans le Royaume de Dieu : c'est l'Éternel Présent qui englobe le passé et le futur.


Trop souvent l'Évangile actuel se réduit à un choix entre deux lieux - le ciel et l'enfer - où nous passerons l'Éternité, après notre mort...

- Mais c'est en fait un choix entre deux SEMENCES, deux hommes, le premier ou le Dernier ADAM, Adam ou Christ, le charnel ou le Spirituel !!

- C'est un choix entre deux Sources de Vie...

- C'est un choix entre deux Styles de vie, entre la Bénédiction et la Malédiction...


  J'appelle aujourd'hui à témoin contre vous les Cieux et la Terre :

J'ai mis devant toi la Vie et la Mort,
 la Bénédiction et la Malédiction.

Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta semence,

- en aimant l'Éternel, ton Dieu,

- en écoutant Sa Voix,

- et en t'attachant à Lui ;

Car c'est ta vie et la longueur de tes jours,

afin que tu habites sur la terre que l'Éternel a juré à tes pères,

à Abraham, à Isaac, et à Jacob, de leur donner. 

Deutéronome 30, 19-20

 

 

L'Ancien Testament est rempli d'Images, de ces deux Semences :


Nous avons par exemple, Ismaël et Isaac.

Le premier, Ismaël, est le produit de " la Foi unie à la Loi " : Abram et Agar en Galates 4, 22.


   "  Car il est écrit qu'Abraham a eu deux fils,

l'un de la servante, et l'autre de la femme libre.

Mais celui qui naquit de la servante naquit selon la chair,

et celui qui naquit de la femme libre naquit par la Promesse.

Ces choses doivent être prises dans un sens allégorique :
car ce sont deux Alliances,

l'une du mont Sinaï, enfantant pour la servitude, et c'est Agar.

"Agar" est le mont Sinaï, en Arabie, et correspond à la Jérusalem de maintenant,

car elle est dans la servitude avec ses enfants.

Mais la Jérusalem d'En-Haut est la femme libre

qui est notre mère. "

 


L'enfant de l'esclave est né selon le cours ordinaire de la nature, mais l'enfant de la femme libre est né selon la Promesse de Dieu.

Cela doit être regardé comme une allégorie, c'est-à-dire, une représentation symbolique, une histoire qui nous aide à comprendre un concept de façon concrète.

 

   " Or vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la Promesse.

Mais, comme alors celui qui était né selon la chair

persécutait celui qui était né selon l'Esprit, il

en est de même aussi maintenant.

Mais que dit l'Écriture ?

" Chasse la servante et son fils,

car le fils de la servante n'héritera point avec le fils de la femme libre " !

Ainsi, frères, nous ne sommes pas enfants de la servante,

mais de la femme libre. "


 ALLELUIA !!


Nous sommes les enfants de la Femme libre et notre Mère est la Jérusalem Céleste !


Seule la Semence de Christ - les croyants - bénéficient de l'Héritage : ils sont les enfants de la Promesse qui héritent de tout l'Héritage d'Abraham...

L'Apôtre Paul va dire en 1 Timothée 6, 12... :

    Mais toi, ô homme de Dieu, fuis ces choses,


et poursuis la justice, la piété, la foi, l'amour, la patience, la douceur d'esprit  !

Combats le bon combat de la foi  !

Saisis la vie éternelle, pour laquelle tu as été appelé

et tu as fait la belle confession devant beaucoup de témoins...

Je t'ordonne devant Dieu....

que tu gardes ce commandement,

sans tache, irrépréhensible....


Le bon combat de quoi  ?  DE LA FOI  !


Ne nous trompons pas de combat : notre combat n'est pas toujours là où nous pensons...

Il se situe en nous pour maintenir cette Foi indéfectible en Dieu sans JAMAIS lâcher prise -  quelques soient les circonstances de nos vies.



 



Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus